La Poste suisse a engrangé un bénéfice net de 494 millions sur les 9 premiers mois de 2014

Il est en repli, mais il reste tout de même très confortable. Le bénéfice net de la Poste, sur le 9 premiers mois de l'année, s'élève à 494 millions de francs, contre 535 en 2013.

25 nov. 2014, 10:58
Les secteurs logistique, transports et communication de la Poste se portent bien.

La Poste boucle les neuf premiers mois de 2014 sur un bénéfice net de 494 millions de francs, contre 535 millions il y a un an. Le recul du résultat d'exploitation (EBIT) de PostFinance pèse sur les affaires de l'ex-régie fédérale.

Le marché des services financiers grand public évolue dans un contexte difficile, en raison du bas niveau persistant des taux d'intérêt, commente mardi le géant jaune dans un communiqué. Les fonds des clients ont certes augmenté, mais les correctifs de valeur de portefeuille et les autres charges d'exploitation ont tiré l'ensemble vers le bas.

Au final, le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) du secteur s'établit à 309 millions de francs, contre 443 millions à fin septembre 2013. Par conséquent, le résultat EBIT global de La Poste atteint 632 millions, alors qu'il s'était hissé à 769 millions à la même période de l'année passée.

Les autres secteurs affichent en revanche une bonne santé. Le profit avant intérêts et impôts s'est amélioré sur les marchés du transport de voyageurs, de la communication et de la logistique. L'ex-régie fédérale salue ici une bonne gestion des coûts.

Au moment d'évoquer ses perspectives, La Poste s'attend à réaliser un solide résultat annuel. Mais elle estime que le bénéfice net n'atteindra probablement pas celui de l'exercice 2013.