La ponctualité sur la ligne CFF du Gothard sera améliorée

Les CFF investiront près de 13 millions de francs d'ici 2018 pour améliorer la ponctualité sur la ligne du Gothard. La ligne a essuyé de nombreuses critiques des usagers, notamment en matière de ponctualité.

19 avr. 2016, 12:20
La ligne ferroviaire du Gothard subit d'importants retards.

La ponctualité sur l'axe du Gothard est actuellement de 82%, c'est-à-dire sept points de pourcentage de moins que l'objectif visé pour l'ensemble du réseau, ont indiqué mardi les CFF lors d'une conférence de presse à Arth-Goldau (SZ). L'ex-régie souhaite arriver à 85% pour le Gothard. Un train est ponctuel si le retard ne dépasse pas trois minutes.

La majorité des retards sont dus à des problèmes techniques liés au matériel roulant, à des retards provenant de l'Italie, aux nouveaux équipements et aux nombreux chantiers, a expliqué Jeannine Pilloud, responsable de la division voyageurs des CFF. Cette situation n'est satisfaisante ni pour les passagers, ni pour le personnel.

Information à la clientèle améliorée

D'ici 2018, les CFF vont investir 12,9 millions de francs pour assurer une maintenance supplémentaire des trains ETR 610. Ces convois rencontrent des dérangements au niveau de la technique d'inclinaison et de la traction.

Un groupe de travail international (CFF et leurs homologues italiens) a aussi été mis sur pied pour réduire les retards en provenance de l'Italie. L'information à la clientèle sera aussi améliorée.

Concernant les équipements de voie, les problèmes ont diminué. Il y a eu un nombre important de dérangements lors de la mise en service de la signalisation en cabine (ETCS Level 2). La situation s'est améliorée.

Défi pour les CFF

Des problèmes sont toutefois toujours à déplorer au niveau de la compatibilité de la nouvelle signalisation en cabine avec les différents types de véhicules. Les CFF collaborent avec les constructeurs concernés afin de trouver rapidement des solutions.

Les nombreux chantiers sur la ligne du Gothard constituent un défi pour les CFF. L'horaire actuel prévoit des réserves de temps pour les ralentissements provoqués par les chantiers. Cette situation va s'améliorer grâce à une meilleure planification: il y aura davantage de chantiers durant le weekend avec de courtes interruptions de trafic à la place de travaux de durée plus longue.