Réservé aux abonnés

La police fait avorter une manifestation non autorisée à Berne

11 oct. 2015, 23:18
/ Màj. le 12 oct. 2015 à 00:01
Polizisten beobachten das Bundeshaus und den Bundesplatz, am Samstag, 10. Oktober 2015 in Bern. Die Polizei bezieht Stellung vor einem angekuendigten aber nicht bewilligten Antifaschistischen Abendspaziergang. Die Polizei hat am Samstagabend in Bern mit einem massiven Aufgebot einen unbewilligten "Antifaschistischen Abendspaziergang" in der Innenstadt verhindert. Die "Revolutionaere Jugend Gruppe" (RJG) hatte zur Versammlung  aufgerufen. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Le Groupe de la jeunesse révolutionnaire a en partie bravé samedi soir l’interdiction de manifester que lui ont rappelé les autorités bernoises jeudi encore. Mais une heure après le début prévu de la manifestation, aucun heurt n’est survenu. Manifestants et policiers ont donné l’impression de jouer au chat et à la souris samedi en début de soirée à Berne. A 20h, heure prévue du rassemblement à côté de la gare, aucun manifestant n’avait répondu à l’appel. En revanche la police était là en nombre. Il faut dire que les forces de l’ordre avaient reçu pour consigne de tuer dans l’œuf toute velléi...