Réservé aux abonnés

La petite lamproie est menacée

Nature Le poisson de l’année 2017 indique la bonne ou mauvaise santé des rivières.

03 janv. 2017, 23:28
/ Màj. le 04 janv. 2017 à 00:01
DATA_ART_4366157

Un corps d’anguille et une ventouse pourvue de dents en guise de bouche: la petite lamproie n’est ni un canon de beauté, ni une prise convoitée des pêcheurs suisses. Ces derniers l’ont pourtant désignée poisson de l’année 2017, car elle constitue un précieux indicateur de la santé de nos cours d’eau.

En effet, cette espèce, qui n’a pratiquement pas évolué depuis 500 millions d’années, est aujourd’hui menacée de disparition. Cela principalement en raison des dizaines de milliers d’obstacles, comme les barrages ou les seuils, qui l’empêchent de remonter les rivières pour se reproduire, ...