Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La Hongrie sous intense pression

Ils ont embarqué lundi par milliers dans des trains pour l'Autriche et l'Allemagne, mais hier la Hongrie a bloqué ces convois. En Suisse, l'afflux massif prévu ne s'est pas produit.

08 sept. 2015, 17:03
data_art_3355039.jpg

La Hongrie a laissé lundi 3650 migrants, dont la plupart étaient sans visa, embarquer à bord de trains à destination de la capitale autrichienne. Un grand nombre d'entre eux a passé la nuit de lundi à mardi dans la gare de Westbahnhof à Vienne, espérant poursuivre leur voyage vers l'Allemagne, qui a assoupli la semaine dernière les conditions d'octroi du statut de réfugiés aux Syriens fuyant la guerre civile. Certains se sont néanmoins retrouvés bloqués plusieurs heures à la frontière austro-hongroise, avant d'être renvoyés à Budapest où ils avaient déjà déposé une demande d'asile. La législation européenne oblige en effet les demandeurs d'asile à rester dans le pays de leur arrivée pendant le traitement de leur dossier.

D'autres migrants ont pu également rallier par train la ville autrichienne de Salzbourg, mais aussi Munich, dans le sud de l'Allemagne. Un train en provenance de Budapest avec environ 400 migrants à son...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias