Réservé aux abonnés

La Hongrie sous intense pression

Ils ont embarqué lundi par milliers dans des trains pour l'Autriche et l'Allemagne, mais hier la Hongrie a bloqué ces convois. En Suisse, l'afflux massif prévu ne s'est pas produit.
08 sept. 2015, 17:03
data_art_3355039.jpg

La Hongrie a laissé lundi 3650 migrants, dont la plupart étaient sans visa, embarquer à bord de trains à destination de la capitale autrichienne. Un grand nombre d'entre eux a passé la nuit de lundi à mardi dans la gare de Westbahnhof à Vienne, espérant poursuivre leur voyage vers l'Allemagne, qui a assoupli la semaine dernière les conditions d'octroi du statut de réfugiés aux Syriens fuyant la guerre civile. Certains se sont néanmoins retrouvés bloqués plusieurs heures à la frontière austro-hongroise, avant d'être renvoyés à Budapest où ils avaient déjà déposé une demande d'asile. La législat...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois