La grippe perd du terrain en Suisse

La vague de grippe continue de refluer en Suisse, mais elle se situe toujours au-dessus du seuil épidémique national.

01 avr. 2015, 14:12
La vague de grippe recule dans la plupart des régions de Suisse, à part Bâle, Argovie et Soleure.

L'épidémie de grippe poursuit sa baisse en Suisse. Sur 100'000 habitants, 75 personnes sont allées consulter la semaine dernière, contre 109 la semaine précédente. Malgré ce recul, la Suisse se situe toujours au-dessus du seuil épidémique national, situé à 70 consultations.

Contrairement à la première phase de la période de grippe, au début de l'année, ce ne sont actuellement plus essentiellement les petits enfants qui souffrent du virus, mais toutes les personnes âgées entre 15 et 64 ans qui sont concernées. C'est ce que révèle mercredi le dernier bulletin de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Les données publiées montrent aussi que l'épidémie de grippe a provoqué durant les dix premières semaines un taux de mortalité supérieur chez les plus de 65 ans à celui qui a cours normalement durant l'hiver. En 2015, cet "excès de mortalité" a été observé au cours des semaines 2 à 11, note l'OFSP.

En ce moment, c'est dans les cantons des Grisons et du Tessin que la grippe sévit de la manière la plus virulente. Mais elle reste aussi bien répandue dans les cantons de Berne, de Fribourg et du Jura.

Avec 440 consultations, l'épidémie a atteint son pic en février. Un chiffre juste en dessous du niveau record de l'année précédente.