La flotte commerciale maritime suisse fait perdre des millions à la Confédération

La Confédération perd de l'argent en cautionnant une entreprise schwytzoise de transport maritime, des montants compris entre 500'000 et un million de francs par mois.

27 janv. 2017, 14:43
Cinquante navires battent aujourd'hui pavillon suisse.

La flotte maritime coûte cher à la Confédération: un exploitant de cargo fait face à des difficultés financières et pourrait faire perdre jusqu'à 200 millions de francs à Berne, qui en assure le cautionnement.

C'est le journal alémanique "Nordwestschweiz" qui a révélé l'information tirée d'une note de discussion du Conseil fédéral et que l'ats a également pu consulter. C'est le groupe schwytzois SCL-/SCT qui est concerné. Il possède douze navires, dont huit cargos et quatre pétroliers.

Depuis novembre 2016, l'exploitant ne survit que grâce aux crédits de cautionnement de la Confédération. Et cela a un coût: entre 500'000 et un million de francs par mois.

Cinquante navires battent aujourd'hui pavillon suisse et forment la flotte commerciale du pays. La Confédération soutient sa flotte de haute mer par un crédit-cadre de cautionnement.

Ce dernier s'élève à 1,1 milliard de francs, mais arrivera à échéance en juin 2017. Les cautionnements actuels seront honorés, les derniers prendront fin en 2031.