Réservé aux abonnés

La fausse normalisation des relations entre Berne et l'UE La Suisse marche sur la corde raide

Le dialogue est renoué entre Berne et Bruxelles. Didier Burkhalter cherche à concilier la maîtrise de l'immigration et le renforcement des relations bilatérales. Difficile.

01 mai 2014, 00:01
data_art_2308167.jpg

Didier Burkhalter recourt volontiers à la métaphore pour clarifier la complexité des relations entre la Suisse et l'Union européenne. Au lendemain de l'arrangement dévoilé mardi à Bruxelles, il a beaucoup été question de course d'obstacles et de démarrage prudent à l'occasion de la présentation, hier à Berne, des mesures prises pour relancer le dialogue avec l'UE.

Il s'agissait de trouver une solution pragmatique en attendant la mise en oeuvre du nouveau texte constitutionnel qui impose, dans un délai de trois ans, la réintroduction de contingents d'immigration. Le Conseil fédéral l'a trouvée...