Réservé aux abonnés

La dernière révérence de l'huissier

Figure emblématique de la Berne fédérale, Enrico Portmann raccroche son habit d'huissier ce matin. Portrait et hommage d'Alain Berset à son fidèle serviteur.
06 août 2015, 15:24
data_art_1285360.jpg

Son imposante stature est à mi-chemin entre Guillaume Tell et le Père Noël, la barbe blanche y aidant. Enrico Portmann est une figure emblématique de la Berne fédérale. Huissier du Département fédéral de l'intérieur (DFI) depuis plus de vingt ans, il a accompagné cinq conseillers fédéraux. Cette dernière année, il était au service d'Alain Berset qui, on ne s'en étonnera guère, l'a convaincu d'attendre un peu avant de partir à la retraite.

En ce vendredi 21 décembre, Enrico Portmann a prévu d'arriver comme chaque matin aux aurores dans les bureaux de l'Inselgasse, une petite rue proche du Pala...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois