La croissance économique de la Suisse a progressé au deuxième trimestre

Le produit intérieur brut de la Suisse a progressé de 0,2% au deuxième trimestre 2015.
08 sept. 2015, 17:02
Le PIB a stagné au 2e trimestre en Suisse. Les impulsions positives apportées par la consommation privée ont été contrecarrées par la contribution négative de la balance commerciale des marchandises et des services.

La croissance économique de la Suisse a progressé au deuxième trimestre 2015, après s'être contractée de 0,2% au premier. Le produit intérieur brut (PIB) a gagné 0,2% par rapport aux trois mois précédents. Sur un an, le PIB à prix constants s'est amélioré de 1,2%.

La balance commerciale des marchandises a livré une impulsion positive à l'expansion du PIB, en raison d'un repli des importations plus important que celui des exportations, indique vendredi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). La balance commerciale des services a par contre livré une contribution négative.

La consommation des ménages privés et des administrations publiques, ainsi que les investissements, ont également apporté un soutien à la croissance du PIB, note le SECO.

Les exportations de marchandises ont connu une légère amélioration de 0,5%, après avoir noté un repli au cours des trois premiers mois de l'année. Les secteurs de l'horlogerie, bijouterie, instruments de précision et la chimie-pharmacie y ont positivement contribué.

Côté production, la valeur ajoutée a légèrement augmenté dans l'industrie manufacturière (+0,8%), après un recul au premier trimestre. Dans les secteurs de l'énergie (+2,2%), des transports et communication (+0,3%), des autres activités de service (+0,4%) et dans les administrations publiques (+0,4%), la valeur ajoutée a également progressé.