Réservé aux abonnés

La Confédération fait le point sur les mesures

11 févr. 2016, 23:10
/ Màj. le 12 févr. 2016 à 00:01
In this Oct. 17, 2015 photo, a drone hovers with the sun in the background near a school run by TT Aviation Technology in Beijing. TT Aviation Technology Co. - and their instructors - are part of a new cottage industry sprouting up in China, where drones are being deployed in rising numbers and touted as a game-changer in agriculture, logistics, film production and law enforcement. (AP Photo/Ng Han Guan) CHINA DRONE SCHOOL

Pas moins de 20 000 drones volent dans le ciel suisse et le nombre va aller croissant. Face à ce nouveau défi, certaines mesures devront être prises. D’autres pourront attendre, selon un rapport de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) publié hier.

Les drones (photo: Keystone) pourraient bien servir à des fins criminelles. Le rapport ne parle toutefois que d’une «menace modérée». Ces appareils ne représentent aucun danger réellement nouveau.

Selon le groupe de travail à l’origine du rapport, il est imaginable que des activistes ou des terroristes puissent observer assez facileme...