La Comlot a déposé 38 plaintes pour paris illégaux en 2013

La Commission intercantonale des loteries et paris a déposé près de 40 plaintes auprès des autorités de poursuite pénale pour infraction à la loi sur les loteries et paris professionnels.

04 juin 2014, 15:15
- photo. d'illustration -

La Commission intercantonale des loteries et paris (Comlot) a ouvert l'an dernier 110 dossiers pour infraction supposée à la loi sur les loteries et paris professionnels, soit 23 de plus que l'année précédente. Dans 38 cas, elle a déposé plainte auprès des autorités de poursuite pénale cantonales compétentes.

"La lutte systématique contre l'offre de jeu illégale" reste une des priorités de la Comlot, indique l'autorité de surveillance dans son rapport annuel publié mercredi. D'après elle, il faut canaliser les joueurs vers une offre légale attractive et socialement responsable.

La Comlot se concentre sur les loteries et les paris sportifs étrangers proposés sur Internet, sur les terminaux de paris sportifs installés dans des établissements du secteur de l’hôtellerie et de la restauration, ainsi que sur les concours illégaux, précise-t-elle. Sur les 38 plaintes, 32 cas concernaient les terminaux de paris sportifs et six les concours.

Afin de maintenir leurs offres au niveau de la concurrence, les sociétés de loterie adaptent également sans cesse leurs jeux aux dernières évolutions technologiques. En 2013, la Comlot a ainsi homologué 87 nouveaux jeux: 38 étaient proposés par la Loterie romande et 49 par son homologue alémanique Swisslos.