La chancelière allemande Angela Merkel ouvrira le Forum de Davos

La chancelière allemande Angela Merkel prononcera le discours inaugural.

18 janv. 2012, 15:23
131715246

Les organisateurs du Forum économique mondial (WEF) ont dévoilé mercredi la liste des prestigieuses personnalités qui afflueront la semaine prochaine à Davos (GR). La chancelière allemande Angela Merkel prononcera le discours inaugural. Le Premier ministre britannique David Cameron sera aussi présent.

En comparaison, la délégation française fait pâle figure. Ni le président Nicolas Sarkozy ni le Premier ministre François Fillon ne sont annoncés. Seuls le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie François Baroin et le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé prendront part à l'événement, qui se tiendra du 25 au 29 janvier.

Cette 42e édition aura lieu à la veille d'un nouveau sommet européen crucial pour la zone euro, engluée dans la crise de la dette depuis fin 2009. Celle-ci occupera sans doute les débats.

L'attention s'est concentrée sur la gestion de la crise. Or le fait que le monde continue de changer fondamentalement est presque passé inaperçu, déplore Klaus Schwab, président et fondateur du WEF.

Nouveaux modèles

Nous vivons dans un monde en pleine mutation, mené par les forces géopolitiques, économiques, sociales et technologiques, a lancé le professeur allemand, en présentant les points forts de la manifestation. Celle-ci aura pour thème cette année "la grande transformation, mettre en forme de nouveaux modèles".

"L'ancien modèle était le capitalisme, le nouveau est le talent." "Le capitalisme, sous sa forme actuelle, n'a plus sa place dans le monde qui nous entoure", a déclaré Klaus Schwab au siège du WEF, sis à Cologny (GE).

"Nous avons échoué à retenir les leçons de la crise financière de 2009. Une transformation mondiale doit avoir lieu d'urgence et cela doit commencer en rétablissant une notion de responsabilité sociale", a poursuivi Klaus Schwab.

"Nous avons omis d'investir dans l'avenir, sous-estimé la cohésion sociale et risquons de perdre la confiance des générations futures", a-t-il prévenu. Son souhait: que l'édition 2012 soit plus qu'un Forum économique, mais un Forum consacré à l'avenir de l'humanité.

Thomas Jordan présent

Dès mercredi prochain, la station grisonne se transformera en fourmilière avec un balai de limousines et d'hélicoptères. Parmi les quelque quarante chefs d'Etat et de gouvernement attendus, le président israélien Shimon Pérès, le nouveau Premier ministre tunisien Hamadi Jebali et des représentants birmans participeront au sommet.

Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, le secrétaire au Trésor américain Timothy Geithner et le père du microcrédit Muhammad Yunus figurent également parmi les hôtes de marque. De même que la directrice générale du Fonds monétaire international Christine Lagarde et le patron de l'Organisation mondiale du commerce Pascal Lamy.

Les instituts monétaires seront bien représentés avec notamment la présence de Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne. Son prédécesseur, le Français Jean-Claude Trichet, sera également au rendez-vous. Le président de la Banque nationale suisse (BNS) par interim Thomas Jordan effectuera aussi le déplacement.

Au total, plus de 2600 représentants des milieux économique, politique, académique - un record - sont attendus dans les Alpes grisonnes.