L'USAM recommande le rejet de deux objets aux prochaines votations fédérales

L'initiative "contre les rémunérations abusives" ne recueille pas l'adhésion de l'Union suisse des arts et métiers (USAM). Le parlement de l'organisation a voté ce mardi.

30 oct. 2012, 17:36
usam_logo_3

Le Parlement de l'Union suisse des arts et métiers (USAM) s'est prononcé sur les objets soumis au vote les 25 novembre et 3 mars prochains. Sans surprise, il rejette l'initative "contre les rémunérations abusives" et soutient le contre-projet indirect, pour des raisons qu'il dit "d'ordre politique".

Le même jour, le 3 mars, l'USAM s'oppose à l'introduction d'un article constitutionnel sur la politique familiale. Celle-ci doit selon la faîtière des PME suisses rester une tâche cantonale. La Confédération en a déjà fait assez pour aider à concilier vie de famille et travail.
 
Il recommande par contre d'accepter le 25 novembre la révision de la loi sur les épizooties, qui concerne, en plus des exploitations agricoles, des PME tributaires de matières premières de haute qualité.