Réservé aux abonnés

"L'UDC joue à la roulette russe"

La libre circulation, menacée par l'initiative contre l'immigration de masse, objet des votations du 9 février, est jugée vitale par les organisations économiques.

07 janv. 2014, 00:01
data_art_2044408.jpg

Toutes les organisations faîtières de l'économie étaient là en rangs serrés, hier à Berne, pour afficher une opposition résolue à l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse.

Le patronat retient surtout que ce texte, si le peuple l'approuvait le 9 février, abolirait l'accord sur la libre circulation avec l'Union européenne. Or, assure-t-il, la performance de l'économie helvétique n'est pas possible sans cet accès facilité à la main-d'...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois