Réservé aux abonnés

L'UDC Guy Parmelin estime que "le pragmatisme l'emportera"

Le parti agrarien se réjouit du "signal fort" envoyé par le peuple, à l'intérieur comme vers l'Europe.

10 févr. 2014, 00:01
data_art_2121683.jpg

Comment expliquer le "Röstigraben" de ce jour, qui rappelle fortement celui provoqué par le rejet de l'EEE?

Le 6 décembre 1992, seuls les deux Bâle avaient voté comme la Suisse romande. Aujourd'hui, Bâle-Campagne est dans le camp du non - à la libre circulation des personnes en l'occurrence - tandis que les cantons de Zurich et de Zoug l'acceptent. Un des éléments les plus frappants est le résultat du canton de Vaud, avec 61% de "non" à l'initiative UDC.

En Suisse romande, l'esprit d'ouverture préexistant, de façon générale, envers l'Europe, s'est renforcé avec la peur d'un frein à la croiss...