Réservé aux abonnés

L'invincible témoignage des chrétiens d'Irak

Le frère Amir Jaje connaissait bien les cinquante et un catholiques massacrés en pleine messe par Al-Qaïda à Bagdad en octobre dernier. Il raconte la foi de sa communauté, en cette veille de la Nativité.

24 déc. 2010, 05:01

Lorsqu'il est entré dans l'église, frère Amir a pleuré. Entre les bancs, autour de l'autel, derrière la sacristie, ce ne sont que cris, sang et mort. En cette soirée du 31 octobre 2010 Al-Qaïda vient de tuer en pleine messe, dans la cathédrale Notre-Dame du Perpétuel Secours à Bagdad, cinquante et un chrétiens catholiques, dont deux prêtres.

«Ce massacre a détruit la vie de familles entières et tout notre avenir. Deux amis chers ont perdu la vie, des jeunes prêtres dynamiques qui faisaient la joie de notre communauté. Tout le monde les aimait, ils avaient des projets avec nos voisins musulmans...