Réservé aux abonnés

L'initiative de l'UDC acceptée à 52,9%

Les criminels étrangers seront systématiquement renvoyés pour certains délits. L'initiative populaire de l'UDC a été acceptée dimanche par 52,9% des votants. Le contre-projet a quant à lui été repoussé par 54,2%.

28 nov. 2010, 16:53

L’initiative de l’Union démocratique du centre (UDC / droite conservatrice), qui demande que les étrangers qui ont commis des délits graves soient expulsés du territoire, est donc acceptée par 52,9% des votants et par 20 cantons et demi-cantons sur 26.

Le contre-projet du gouvernement et du parlement visait également à expulser les étrangers criminels du territoire suisse, mais insistait sur la notion d’intégration et précisait que les éventuels renvois doivent se faire «dans le respect d...