Réservé aux abonnés

L'asile peut être un marché juteux

22 déc. 2011, 00:01
data_art_577289

Une société zurichoise ferait des affaires sur le dos des requérants.

Weiach est située au nord de l'Unterland zurichois. Comme en principe toutes les communes, elle est obligée d'accepter un certain quota de demandeurs d'asile. Actuellement, elle accueille dix jeunes hommes dont la demande d'asile est en cours d'examen, pour certains déjà depuis des années. Ils sont hébergés dans une ferme délabrée où ils se partagent quatre petites chambres, un salon, une douche, une toilette et une cuisinière.

"Ce n'est pas une maison, c'est une prison" , dit l'un des habitants qui partage une chambre d'à ...