L'agresseur du juge fédéral devra payer

Le tabasseur d'un juge fédéral, bien que résident au Canada, écope d'une peine pécuniaire et d'une amende pour son geste qui remonte à décembre 2013.

17 juil. 2014, 12:53
Aussenansicht des neuen Bundesstrafgerichts in Bellinzona, aufgenommen am 21. Oktober 2013. (KEYSTONE/Karl Mathis)

Le justiciable mécontent qui avait agressé un juge fédéral en pleine rue à Lucerne en décembre dernier a été condamné à une peine pécuniaire de 50 jours-amende à 50 francs avec sursis et à une amende de 500 francs. Par ordonnance pénale, le Ministère public de la Confédération (MPC) l'a reconnu coupable de lésion corporelle simple.

L'agresseur domicilié au Canada devra en outre payer les 550 francs de frais de procédure, indique jeudi le MPC. Ce dernier confirme une information révélée par la "NZZ". L'ordonnance pénale date du 11 mars. Elle est entrée en vigueur.

L'agression remonte au 5 décembre 2013 vers 13h30. Le juge fédéral venait de quitter le bâtiment qui abrite les deux cours de droit social, lorsque l'agresseur l'a frappé au visage et à la tête. La victime est alors tombée au sol avant de recevoir un ou deux coups de pied. Le juge a dû être traité à l'hôpital.

L'agresseur avait reçu un verdict négatif de la part du juge quelques jours plus tôt concernant un cas d'assurance sociale. Il s'agit du premier cas recensé d'agression physique sur un juge fédéral, selon le Tribunal fédéral.