Jura bernois: pelleteuses volées revendues au Portugal

Les auteurs d'un trafic illégal de pelleteuses volées sur un chantier du Jura bernois ont été arrêtés en septembre après une vaste enquête, communique mercredi le Ministère public régional.

18 janv. 2017, 14:11
Les pelleteuses avaient été dérobées sur le chantier de la Transjurane (A16) dans le Jura bernois entre avril 2015 et août 2016.

La police cantonale bernoise a démantelé un trafic illégal de machines et d'outils de chantier. Le matériel dérobé sur le chantier de la Transjurane (A16) dans le Jura bernois entre avril 2015 et août 2016 avait ensuite été revendu au Portugal.

A l'issue d'une enquête de grande envergure, la police a pu arrêter en Suisse au mois de septembre dernier les auteurs présumés de ce trafic. Les suspects sont deux ressortissants portugais âgés de 36 et 53 ans. Le montant des préjudices s'élève à plus de 250'000 francs, a annoncé mercredi le Ministère public régional.

Deux pelles mécaniques avaient été dérobées à Court et à Sorvilier sur le chantier de l'A16. L'enquête a permis de les localiser au Portugal. Les investigations ont aussi permis d'élucider le vol d'une troisième pelleteuse à Loveresse, ainsi que d'outillage à Bévilard.