«Joachim» contraint la CGN à garder ses bateaux aux ports

En raison des fortes rafales de vent, la CGN a décidé de ne pas s'aventurer sur le lac Léman ce vendredi.

16 déc. 2011, 06:34
La Compagnie générale de navigation a annoncé qu'aucune de ses unités ne naviguera sur Léman aujourd'hui en raison des fortes rafales de vent.

En raison de la  tempête, la Compagnie générale de navigation suspend ce vendredi  toutes ses navettes d’une rive à l’autre du lac Léman.

Dans un SMS envoyé à tous ses abonnés, la compagnie précise qu’elle n’envisage pas de mettre en place un système de transport de substitution.

Par mesure de sécuréti, la CGN supprime tous ses services ce vendredi. Les quatre lignes de navigation entre Nyon-Yvoire, Nyon Chens, Lausanne-Evian, et Lausanne-Thonon,  ne pourront véhiculer les quelque 1600 pendulaires comme elle le font quotidiennement.

Les services reprendront dès que possible, vraisemblablement samedi matin a déclaré Terry Guillaume, porte-parole de la CGN. En raison de la dépression «Joachim» des rafales de vent de plus de 110 km/h son annoncées sur le lac.