JO 2014: l'Autrichien Matthias Mayer est champion olympique de descente

L'Autrichien Matthias Mayer a remporté la descente masculine de sotchi. Il devance l'Italien Christof Innerhofer et le Norvégien Kjetil Jansrud. Carlo Janka est le meilleur des Suisses devant Beat Feuz, Didier Dégago et Patrick Küng.

09 févr. 2014, 07:50
L'Autrichien Matthias Mayer a remporté la descente masculine des JO de Sotchi.

9:39 Les jeux sont faits. L'Autrichien Matthias Mayer a remporté la descente masculine de sotchi en 2'06'23 . Il devance l'Italien Christof Innerhofer de 6 centièmes et le Norvégien Kjetil Jansrud de 10 centièmes. Carlo Janka est le meilleur des Suisses avec sa sixième place (2'06''71) devant le tir groupé des autres Helvètes 13e Beat Feuz (2'07''49), 14e Didier Dégago (2'07''79) et 15e Patrick Küng (2'07''82).

9:20 Le champion olympique en titre Didier Défago s'élance. Ski très agressif dans le deuxième chrono intermédaire avec 13 centièmes d'avance sur Mayer. Sans doute gêné par la visibilité baissante, il accuse 79 centièmes de retard au troisième temps. Il termine à 2'06'23 à la 14e place du classement.

9:18 Le Français David Poisson accuse un retard de 66 centièmes au deuxième temps intermédaire. Il réalise une vitesse instantannée à 137 km/h et ne termine que 15e.

9:15 L'Américain Marco Sullivan n'est que 23e à 3''87 du leader.

9:11 L'Autrichien Georg Streitberger établit le meilleur premier chrono intermédaire (-9 centièmes) mais accuse un léger retard sur le second (0.03). Mais il prend pratiquement une seconde de retard dans le troisième chrono.

9:09: Vingt-et-un descendeurs sont arrivés. Le podium provisoire et mené par l'Autrichien Matthias Mayer en 2:06.23 devant l'Italien Christof Innerhofer et le Norvégien Kjetil Jansrud.

9:01 L'italien Christof Innerhofer passe le premier chrono intermédaire avec 58 centièmes d'avance sur Mayer et 44 centièmes au second. En état de grâce, il passe le troisième temps intermédiaire en tête avec 21 centièmes d'avance. Il recherche la vitesse sur la dernière partie avec les trois sauts. Mais il prend la deuxième place derrière Mayer à 6 centièmes de l'Autrichien en 2'06''29.

8:56 Aksel Lund Svindal est en piste. Le Norvégien n'est qu'à 9 centièmes de retard sur Mayer au deuxième temps intermédiaire. A plus 49 centièmes au troisième, il reprend du terrain et va chercher la troisième place privisoire avec son chrono de 2'06'52 à + 29 centièmes du leader autrichien.

8:54 L'Italien Dominik Paris réalise un bon début de descente mais perd du terrain sur les deuxième et troisième temps intermédaires. Il ne peut inquiéter Matthias Mayer.

8:50 Le jeune suisse Patrick Küng s'est élancé. Il accuse un retard de 1''07 au troisième temps intermédaire. Il ne pourra pas accéder au podium. Il termine en 2'07''82 à +1''59 de Mayer. La déception est grande. Il occupe la dixième place provisoire.

8:47 Le favori Bode Miller s'élance. Ligne très directe sur le haut. 27 centièmes d'avance au premier temps intermédiaire. Il a perdu trois dixièmes sur Mayer au troisième chrono intermédaire. Il accuse une demi-seconde de retard sur Mayer avec 2:06:75. La médaille d'or lui échappera donc également à Sotchi. Il n'est que sixième du classment provisoire.

8:41 Beat Feuz entre dans le portillon de départ. Il est parti. Il passe le premier chrono intermédaire avec 4 centièmes de retard sur Mayer et perd encore du terrain sur le deuxième (+0.75) et +2.20 dans le troisième. Il ne montera pas sur le podium. Le Suisse prend la 7e place provisoire en 2'07''49.

8:38 L'Autrichien Matthias Mayer s'élance. Un ou deux dixièmes se sont envolés lors de son gros travers dans la première partie. Il reprend de la vitesse dans son long gauche et prend l'avantage dans le troisième chrono intermédaire. Il prend la tête en 2'06''33 à l'arrivée du classement provisoire.

8:35: L'Italien Werner Heel passe l'arrivée en 2'07 16 à la cinquième place provisoire.

8:32 Le Norvégien Kjetfil Jansrud file vers la première place provisoire en établissant un nouveau chrono de référence  en 2'06'33. Carlo n'est déjà plus que troisième!

8:29 L'Américain Travis Ganong est en piste. Il est le nouveau leader de l'épreuve en relégant Carlo Janka à 7 centièmes avec son chrono de 2'06.64

8:27: Le Canadien Benjamin Thomsen établit la vitesse la plus élevée avant le deuxième temps intermédaire à 117 km/h. Il établit le deuxième meilleur chrono provisoire avec 2'08''00

8:25 Premier Russe à s'élancer devant son publique. Alexander Glebov descend avec des pointes à plus de 131 km/h. Il termine à 2''25 derrière Janka.

8:23 L'Espagno Ferran Terra profite des bonnes conditions météo. Mais il est loin est accuse 4''72 de retard sur Janka.

 

8:19: Carlo Janka s'élance! Directement dans le rythme il franchit le deuxième chrono intermédiaire avec 27 centièmes d'avance sur le Canadien. Il garde bien sa ligne idéale Arrivée en 2'06.71. Il a perdu un peu de temps sur le saut de l'ours où il a sauté très très loin.

8:17 Le Canadien Jan Hudec s'est élancé. Deuxième temps intermédiaire 51'69 avec 18 centièmes d'avance sur l'Américain. Il passe le troisième temps intermédaire à 1'30''04. Arrivée avec 66 centièmes d'avance sur Nymann.

8:15 Il est parti. Un petit peu passif dans son ski il franchit le trampoline russe en 52''25. Troisième chrono intermédiaire à 1'30''41. Avant d'attaquer les trois sauts de l'arrivée à plus de 130 km à l'heure. Il arrive en 2'09'15''.

8:14 L'Américain Steven Nyman entre dans le portillon de départ

8:11 Ciel un tout petit peu voilé. Espérons que cette météo restera identique pour tous les coureurs!

7:59 C'est officiel! La descente olympique est retardée d'un quart d'heure suite à la panne de téléphérique.

7:55 l'ouvreur Bruno Kernen s'élance dans la descente avec une caméra embarquée. Impressionnant!

7:54 Une panne du téléphérique de Rosa Khutor qui doit monter les descendeurs au sommet de la piste provoque un retard.

L'épreuve reine du ski alpin masculin se court ce dimanche 9 février à partir de 8 heures en Suisse. Suivez les exploits de Carlo Janka (dossard numéro 3),  Beat Feuz (n°13), Patrick Küng (n°16) et Didier Défago (n°27),  en live!