Réservé aux abonnés

Jeunes à la rescousse du PBD

25 janv. 2019, 00:01
fbt

Le Lucernois Denis Kläfiger fait l’effort de s’exprimer en français, avec un léger accent brésilien hérité de sa mère, pour raconter son combat contre l’exportation de matériel militaire dans les pays en guerre. A 27 ans, il est davantage connu dans la presse de boulevard pour son engagement en faveur de la cause LGBT. Il a prêté son torse musclé et tatoué, collé à un autre bellâtre dénudé, à une campagne publicitaire... pour le Parti bourgeois-démocratique (PBD).

Denis Kläfiger n’est pas un militant de gauche. Il est le président du PBD lucernois. L’employé de commerce, engagé au Musée des tra...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois