Réservé aux abonnés

"J'ai la conscience tranquille"

Le secrétaire d'Etat Michael Ambühl s'en ira à la fin du mois avec le sentiment du devoir accompli. Sa démission surprise reste nimbée de mystère.

27 août 2013, 00:01
data_art_1774054.jpg

On se souvient de l'annonce de sa démission, le 24 mai, qui avait fait l'effet d'un coup de tonnerre à Berne. Après cela, Michael Ambühl a gardé le silence pendant trois mois. Engagé dès le 1er septembre à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), le secrétaire d'Etat aux questions financières internationales a convoqué hier les médias pour un entretien en forme de bilan.

Allait-on enfin connaître les circonstances du départ du négociateur en chef de la ministre Eveline Widmer-Schlumpf? Envoyé sur tous les fronts, et notamment sur celui de la "Lex USA" refusée en juin par le parlement,...