Réservé aux abonnés

«J'ai eu un trou de mémoire»

Pascal Couchepin tente de calmer le jeu. Il met en avant son respect pour la personne humaine et affirme avoir cru que le médecin nazi d'Auschwitz s'appelait Mörgele.

08 févr. 2008, 05:01

Jusqu'ici, on se demandait si Pascal Couchepin avait commis un lapsus ou s'il s'était permis une plaisanterie de mauvais goût en parlant de Mörgele pour Mengele lors de la dernière séance de la commission de la science, de l'éducation et de la culture du Conseil national. Il a livré hier sa version des faits. «Je n'ai jamais eu l'intention d'établir un lien entre le conseiller national UDC Christoph Mörgeli et le médecin nazi Josef Mengele», affirme-t-il. «Je voulais parler du monstre qui a sévi à ...