Réservé aux abonnés

Invendables chalets construits en masse

15 janv. 2016, 23:25
/ Màj. le 16 janv. 2016 à 00:01
Des chalets sont photographies ce mercredi 22 fevrier 2012 a Grimentz dans le Val d'Anniviers en Valais. Le 11 mars 2012, l'initiative populaire de l'ecologiste Franz Weber "Pour en finir avec les constructions envahissantes de residences secondaires" sera soumise a la votation. Elle veut limiter la part des residences secondaires dans chaque commune a 20 pour cent du total des logements. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

 SUISSE VALAIS INITIATIVE RESIDENCES SECONDAIRES

Dans de nombreuses communes, notamment en montagne, il y a un surplus de résidences secondaires. Ces chalets, souvent luxueux, ne trouvent pas preneur et restent vides. Ils ont été construits en prévision des limitations introduites par la Lex Weber dès le 1er janvier dernier qui limitait le nombre de résidences secondaires. Pour Claudio Saputelli, expert immobilier de l’UBS interrogé par la SRF, le calcul n’était pas le bon. Les prix de ces constructions souvent luxueuses sont trop hauts au vu de la situation économique actuelle. Les étrangers sont aussi moins intéressés par l’achat...