Réservé aux abonnés

Internements mis en lumière

Une commission fait la lumière sur les internements administratifs.
02 juil. 2019, 00:01
La cueillette des haricots par les détenues de Bellechasse, dans les années 1930.
© BCU Fribourg. Fonds Victor Buchs Cueillette des haricots

Fallait-il remplir les prisons «avec des enfants abandonnés «? A travers neuf publications, dont trois ont été publiées hier, une commission d’experts indépendante (CIE) fait la lumière sur les internements administratifs qui ont touché près de 60 000 personnes en Suisse.

«Les prisons de l’époque étaient-elles à ce point vides qu’il faille à tout prix les remplir... avec des enfants abandonnés?», se demande une victime des internements administratifs, dont le témoignage est retranscrit dans ces ouvrages. «J’ignorais pourquoi je me retrouvais enfermée là et pour combien de temps», préc...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois