Incendies nombreux à Nouvel An

De nombreux incendies ont éclaté à Nouvel An en Suisse. Une personne morte a été découverte dans les sinistres d'une femre de Grosswangen (LU). Son identité reste encore inconnue.

02 janv. 2015, 19:47
La villa en feu de Courtaman.

Le propriétaire de la bâtisse, âgé de 69 ans, se trouvait toutefois sur les lieux le matin même. Il est toujours porté disparu. Mais aucun lien n'a pu être encore certifié avec le corps sans vie, précise le Ministère public lucernois. Le feu s'était déclaré en matinée dans cette ferme utilisée comme maison de vacances.

Vendredi matin également, peu après 11h00, le feu s'est déclaré dans une villa à Courtaman (FR). Les quatre habitants - les parents et leurs deux enfants - ont été incommodés par la fumée et conduits à l'hôpital. Ils seront relogés chez des habitants du village.

A l'arrivée de la police, le rez-de-chaussée de la maison était déjà proie des flammes et les quatre habitants avaient pu s'extraire de la maison avec une échelle. Les 37 pompiers dépêchés ont réussi à maîtriser les flammes. Les causes de l'incendie et le montant des dégâts ne sont pas connus.

Bâtiment agricole détruit

Toujours vendredi matin, un bâtiment attenant à une exploitation agricole de Fahy (JU) a été la proie des flammes. Seule à y habiter, une femme âgée a donné l'alerte avant de se mettre en sécurité. Personne n'a été blessé, mais le bâtiment est détruit. La partie agricole a pu être épargnée.

L'exploitation se trouve à un jet de pierre de la frontière franco-suisse. Sans surprise, des pompiers français sont ainsi venus donner un coup de main à leurs collègues suisses. De loin, il était impossible de savoir de quel côté de la frontière le panache de fumée provenait.

Les travaux des hommes du feu ont été rendus plus compliqués à cause du gel d'une part, mais aussi en raison du peu d'eau à leur disposition. En fin de matinée, l'incendie était sous contrôle.

Au Tessin, une femme de 61 ans a subi une forte intoxication à la fumée lors d'un sinistre qui s'est déclaré vendredi après-midi pour une raison indéterminée dans un appartement à Lodrino. La victime a été héliportée à l'hôpital. Le feu était maîtrisé en soirée.

Genève pas épargnée

A Genève, le service incendies a été sollicité à trois reprises entre le 31 décembre et le 1er janvier. Dans un cas, pour un départ de feu sur un balcon, six locataires ont été incommodés par la fumée, sans qu'ils doivent être conduits à l'hôpital.

A Meyrin (GE), quatre caves ont été détruites par le feu et deux personnes incommodées. Un appartement a également été détruit par les flammes en l'absence de son locataire. Les pompiers ont dû forcer l'entrée.

Le 31 décembre, un incendie s'est déclaré au matin dans un parking souterrain à Gland (VD). Trois véhicules ont pris feu, mais personne n'a été blessé. La police vaudoise ne dispose encore d'aucune explication quant à l'origine du sinistre à ce stade.

Couronne de l'Avent et brûleur à gaz

Outre-Sarine, une maison individuelle à Pfeffingen (BL) a été la proie des flammes pendant la matinée de Nouvel An à cause d'une couronne de l'Avent. Un habitant a dû être amené à l'hôpital.

A Pfäffikon (ZH), la nuit du réveillon a été le théâtre d'un sinistre qui s'est déclaré sur un balcon. Si personne n'a subi de blessures, les dégâts s'élèvent à quelque 30'000 francs. Le même soir, toujours dans le canton de Zurich, à Hüntwangen, une défaillance technique semble avoir entraîné l'incendie d'un mur de la salle de sport.

Mardi soir, un incendie a ravagé une maison construite il y a 200 ans à Rothenthurm (SZ). Les neuf personnes qui se trouvaient dans la bâtisse ont pu se mettre en sécurité et s'en sont tirées indemnes. Le feu trouve son origine dans l'action de deux hommes, qui se sont appliqués à dégeler une gouttière recouverte de glace à l'aide d'un brûleur à gaz.