Réservé aux abonnés

Impossible amour entre PDC et PLR

Jolie passe d'armes cette semaine entre le président du PDC Christophe Darbellay et son homologue libéral-radical Philipp Müller. En toile de fond, les élections fédérales de 2015.
12 avr. 2014, 00:01
data_art_2268131.jpg

A une année et demie des prochaines élections fédérales, les cuisines des partis sont déjà en ébullition. Leurs stratégies de campagne se mitonnent. Les grandes manoeuvres ont déjà commencé. On peut en voir un signe dans la passe d'armes que se sont livrées cette semaine le président du Parti démocrate-chrétien (PDC) Christophe Darbellay et son homologue libéral-radical Philipp Müller, par l'intermédiaire de grandes interviews publiées dans la "Neue Zürcher Zeitung".

Mercredi, le Valaisan a fait des avances au PLR en l'appelant à se distancier d'une UDC "destructrice et ennemie de l'économie...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois