Réservé aux abonnés

Ils sont tous morts

Air France admet qu'il n'y a pas de survivants du vol 447.

05 juin 2009, 05:01

Trois jours après la disparition de l'A330-200 Rio-Paris au-dessus de l'Atlantique, les navires de recherche brésiliens approchaient hier des débris présumés de l'appareil, tandis qu'une messe à la mémoire des victimes était organisée à Rio de Janeiro. A Paris, Air France a fait savoir à des familles de victimes qu'il n'y avait aucun espoir de retrouver des survivants.

Le directeur général d'Air France Pierre-Henri Gourgeon et le président du conseil d'administration Jean-Cyril Spinetta ont rencon...