Réservé aux abonnés

«Il n'y a pas eu de couac»

Mgr Pierre Farine a tenu à s'expliquer.

24 févr. 2011, 05:03

L'évêché de Lausanne, Genève et Fribourg ne sait plus à quel saint se vouer. Ces dernières années, on lui a reproché son manque de communication. Et maintenant qu'il tente de jouer le jeu de la transparence, on lui reproche son empressement. Le nouveau couac en question? L'évêché n'a pas attendu l'inculpation de deux prêtres pour annoncer, le 9 février, «deux nouveaux cas d'abus sexuels», à Genève et dans le canton de Vaud.

Nulle trace de la présomption d'innocence dans le c...