Heure d'hiver: grasse matinée ou fête prolongée le week-end prochain

Le week-end prochain, il faudra reculer les horloges de 60 minutes. La commune de Val-de-Travers profite de cette rupture des chronomètres pour s'autoproclamer capitale mondiale du changement d'heure.
20 oct. 2013, 10:27
Le changement d'heure a été introduit en Suisse en 1981 pour harmoniser les horloges helvétiques avec celles des pays voisins.

Le changement d'heure est agendé au week-end prochain. Il faudra reculer les horloges de 60 minutes, une aubaine pour rester une heure de plus au lit ou pour prolonger la fête samedi soir. Conséquence: lundi prochain à Berne, le soleil se couchera déjà à 17h21 tandis qu'il se lèvera à 07h07.

Il faudra attendre cinq mois avant de retrouver les longues soirées dehors. En 2014, l'heure d'été reviendra le 30 mars et durera jusqu ́au 26 octobre, selon l'Institut fédéral de métrologie (METAS), organe compétent pour établir l'heure officielle en Suisse.

La commune de Val-de-Travers (NE) profite de cette rupture des chronomètres pour s'autoproclamer capitale mondiale du changement d'heure. Après une première célébration en mars dernier, elle réédite l'événement samedi à Fleurier en invitant créateurs horlogers, chercheurs, gardien du patrimoine et autorités politiques.

Cette deuxième édition est placée sous le thème de l’évolution des "outils" de l’horlogerie. A côté de la partie officielle, le public pourra profiter des portes ouvertes chez Vaucher Manufacture ainsi que d'un parcours horloger commenté à travers Fleurier. Un journal "L'Heure by Fleurier" est même publié à cette occasion (www.fleurier.ch).

Le changement d'heure a été introduit en Suisse en 1981 pour harmoniser les horloges helvétiques avec celles des pays voisins. En Europe, l'heure d'été avait été instaurée quelques années plus tôt dans le cadre d'un débat sur des économies d'énergie.

Mais le bilan s'est révélé décevant, les économies d'électricité le soir étant compensées par des dépenses de chauffage le matin. Finalement, le confort des loisirs lors des soirées estivales apparaît comme la principale motivation à poursuivre ce système.