Réservé aux abonnés

Guy Parmelin calme le jeu

07 mai 2017, 23:57
/ Màj. le 08 mai 2017 à 00:01

Interrogé hier à Glaris sur l’affaire d’espionnage présumé du fisc allemand par un agent suisse, le conseiller fédéral Guy Parmelin a hérité d’une affaire relevant de son prédécesseur, Ueli Maurer. Il nous a déclaré: «Ça fait partie de la politique. Un jour, quelqu’un héritera d’un dossier que j’ai traité. Il y a parfois des choses agréables, d’autres le sont moins. Mais dans le cas de cette affaire, beaucoup d’affirmations fausse...