Genève: Greenpeace proteste contre les forages pétroliers de Gazprom en Arctique

Des militants Greenpeace protestent mardi lors de la Global Energy Conference (GEC) à Genève, contre les projets de forages pétroliers de Gazprom en Arctique. Des militants habillés comme des ours polaires manifestent en face de l'hôtel où la conférence se déroule.

03 déc. 2013, 19:39
Greenpeace activists dressed as a polar bears demonstrate against Gazprom in front of the Hotel President Wilson where the "Global Energy Conference" is taking place, in Geneva, Switzerland, Tuesday, December 3, 2013. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Des militants Greenpeace créé un "événement" mardi lors de la Global Energy Conference (GEC) à Genève, contre les projets de forages pétroliers de Gazprom en Arctique. Les militants ont suspendu une grande banderole portant l'inscription "Arctic Spoil - brought to you by Gazprom" (Pollution en Arctique - offerte par Gazprom) et ont simulé une marée noire en Arctique, avec deux tonnes de glace et des ours blancs couverts de pétrole (mélasse) devant le bâtiment abritant la conférence.

Malgré l'absence d'un plan de mesures complet pour faire face à une marée noire, la plateforme Prirazlomnaya de Gazprom devrait commencer à forer à mi-décembre 2013 dans l'Océan glacial Arctique.

"Jusqu'à présent, les projets de forages pétroliers de Gazprom dans l'Arctique ont été caractérisés par des retards, des problèmes de sécurité, des plans de mesures d’urgence obsolètes et une incapacité complète à faire face à tout accident", dénonce Asti Roesle, chargée de la campagne Arctique de Greenpeace Suisse.

"Les équipements de Gazprom sont dépassés depuis des décennies et en 2011, l’une de ses plateformes a coulé pendant son remorquage vers la Mer d'Okhotsk, tuant 53 membres de l'équipage . Malgré la prévisibilité d’un accident, Gazprom est incapable de lutter efficacement contre une marée noire dans cette région glaciale; elle devrait renoncer avant qu'il ne soit trop tard", prévient Asti Roesle.

Plus d'informations sur le site de Greenpeace.