Genève: Bertarelli veut investir dans l'ancien site Merck Serono

Ernesto Bertarelli propose de transformer une partie de l'ancien site Merck Serono de Genève en un centre de recherche, baptisé "Campus Biotech".

05 déc. 2012, 14:55
Ernesto Bertarelli, Chef Team Alinghi, freuit sich ueber den Award fuer das Team des Jahres, bei der Verleihung der Credit Suisse Sports Awards 2007, am Samstag, 15. Dezember 2007 in Bern. (KEYSTONE/Photopress/Peter Klaunzer)

Le milliardaire genevois Ernesto Bertarelli veut que Genève conserve son image de place forte de la biotechnologie. Avec l'homme d'affaires bernois Hansjörg Wyss, il propose de transformer une partie de l'ancien site Merck Serono en un centre de recherche.

Baptisé "Campus Biotech", ce projet prévoit une collaboration étroite avec l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l'Université de Genève (UNIGE). Le centre sera spécialisé dans la santé, la biotechnologie et les sciences de la vie, ont annoncé mercredi les partenaires de l'opération.

"Campus Biotech" a déposé une offre d'achat des bureaux Merck Serono jeudi dernier. Le prix proposé pour acquérir le site que le géant allemand de la chimie-pharmacie a décidé de fermer n'a pour l'instant pas été rendu public. Des médias évoquent le chiffre de plusieurs centaines de millions de francs.

Le projet prévoit aussi la création d'un "Wyss Institute" sur le modèle de celui mis sur pied à l'Université de Harvard, aux Etats-Unis. L'objectif de cette structure, comptant entre 120 et 150 emplois, sera de soutenir les activités de groupes de recherche de l'EPFL, de l'Université de Genève et d'autres institutions académiques.

L'institut Wyss créera environ dix nouveaux laboratoires de l'UNIGE et de l'EPFL consacrés à la recherche dans des domaines comme l'immuno-ingénierie, la neuro-ingénierie et l'ingénierie régénérative. La Fondation Wyss dotera le projet d'un capital initiale jusqu'à 125 millions de francs sur six ans.