Gardien, masseur du FC Zurich et photographe amendés pour avoir traversé une voie ferrée

Une photographe du "Blick" avait incité le gardien et le masseur du FC Zurich à traverser des chemins de fer pour prendre la pose. Ils ont tous les trois été condamnés à une amende de 170 francs.

01 sept. 2014, 19:04
FC Zuerich Torhueter David Da Costa beim Fussball Testspiel zwischen dem FC Zuerich und dem FC Wil 1900 am Sonntag, 7. Juli 2013, in der Sportanlage Griespark in Volketswil. (KEYSTONE/Patrick B. Kraemer)

Le gardien et le masseur du FC Zurich doivent payer une amende de 170 francs chacun pour avoir traversé des chemins de fer près de la gare de Zurich avec la Coupe de Suisse. Une photographe du "Blick" les y avait incités. Elle est aussi amendée. Le groupe Ringier payera la facture des trois protagonistes.

David Da Costa, le gardien de but, et Hermann Burgermeister, le masseur, avaient traversé, en avril dernier, les voies pour illustrer le passage du trophée de Grasshopper, gagnant en 2013, à l'autre club de la ville, vainqueur en 2014. Avant la reconstruction du stade du Letzigrund, Grasshopper jouait en effet de l'autre côté de l'axe ferroviaire.

Les CFF avaient alors porté plainte. La ville a finalement amendé les deux hommes et la photographe de 80 francs d'amende, assortis de 90 francs de frais administratifs. "C'est le montant standard prévu pour la traversée de voies ferroviaires", a préciseé lundi Reto Steimer, juge de paix. Il confirme une information révélée par le site en ligne du "Tages-Anzeiger".

Le groupe de presse Ringier a annoncé qu'il paierait les trois amendes. Le reportage du "Blick" en est en effet à l'origine, admet l'entreprise par la voix de son service de presse