Formation obligatoire contre les abus sexuels pour tout employé du diocèse

Le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg rend obligatoire une formation pour tous les employés, afin de lutter contre les abus sexuels.

24 juin 2014, 17:07
Le Vatican n'a pas pris les mesures nécessaires pour traiter des cas d'enfants abusés sexuellement par des prêtres et protéger les enfants, a affirmé mercredi à Genève le comité de l'ONU sur les droits des enfants.

La lutte contre les abus sexuels progresse. Tout employé du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg devra suivre une formation de prévention. En outre, un groupe de travail tripartite va être créé au niveau national, indique mardi l'Evêché dans un communiqué.

Ces deux décisions "majeures" ont été prises la semaine dernière. Lors d'une rencontre avec l'Association MIRA, Mgr Charles Morerod a exprimé son souhait de voir une formation de prévention des abus sexuels donnée à tout agent pastoral du diocèse.

Cette formation revêt un caractère obligatoire. Elle sera menée avec avec un organe externe comme MIRA (service de prévention des abus sexuels dans les milieux de loisirs). Son application est imminente et son implantation est en cours dans chaque canton du diocèse, précise le communiqué.

Extrait du casier judiciaire

Le personnel engagé dans le diocèse ainsi que tout agent pastoral en poste pour un remplacement sont également tenus de présenter un extrait de leur casier judiciaire.

Par ailleurs, le 18 juin, Mgr Morerod a rencontré à Berne des parlementaires et un représentant du groupe SAPEC (soutien aux personnes abusées dans une relation d'autorité religieuse). La réunion faisait suite à celle du 8 mai qui prévoyait la mise sur pied d'une structure neutre et indépendante entre les différentes parties afin de gérer le traitement des cas prescrits.

Un groupe de travail est en création. Il sera coordonné par la conseillère nationale Rebecca Ruiz (PS/VD) et débutera cet automne, conclut le communiqué.