Football: la France s'impose aux Pays-Bas grâce à un superbe but de Paul Pogba

Paul Pogba s'est réveillé à temps pour offrir une importante victoire à la France dans le choc au sommet du groupe A des qualifications pour la Coupe du monde 2018 en Russie face aux Pays-Bas. Un boulet de canon du Mancunien à la peine en championnat et avec les Bleus depuis quelques mois.
10 oct. 2016, 22:53
Paul Pogba a répondu à ses détracteurs de la meilleure des manières.

La France a pris une première option sur la qualification directe pour la Coupe du monde 2018. Les Bleus sont allés s'imposer 1-0 lundi à Amsterdam face aux Pays-Bas, qui devraient être leurs principaux rivaux dans le groupe A des éliminatoires.

Les hommes de Didier Deschamps ont ainsi effacé leur contre-performance enregistrée en Biélorussie lors de la première journée (0-0) il y a un peu plus d'un mois. Ils comptent désormais trois longueurs d'avance sur les Pays-Bas mais partagent toujours la tête du classement avec la Suède, qui a aisément battu la Bulgarie 3-0 lundi.

En reconstruction après son humiliante absence de la phase finale de l'Euro 2016, l'équipe des Pays-Bas n'a pas démérité malgré le forfait de Wesley Sneijder et la sortie sur blessure dès la 16e minute de Quincy Promes, auteur d'un doublé vendredi face à la Biélorussie. Les Néerlandais auraient même pu bénéficier d'un penalty juste avant la pause, sur une faute de main (certes involontaire) de Laurent Koscielny, alors qu'ils étaient déjà menés 1-0. Mais l'arbitre Damir Skomina en décidait autrement.

Les Pays-Bas ont cependant rarement mis en danger le gardien tricolore Hugo Lloris, dont la seule intervention majeure est survenue à la 89e minute sur un tir à bout portant de Memphis Depay. Leur portier Marteen Stekelenburg a pour sa part réussi deux arrêts décisifs: la première sur un tir précis de Kevin Gameiro (13e), la deuxième sur une reprise de la tête de Paul Pogba (66e). Il n'a en revanche rien pu faire sur la frappe surpuissante armée des trente mètres par le même Pogba (30e), qui a ainsi fait taire ses détracteurs de la plus belle des manières après une relance manquée par l'arrière-garde batave.