Réservé aux abonnés

Financement à la hausse

30 janv. 2013, 00:01
data_art_1351552.jpg

Le financement du Human Brain Project (HBP) pourrait dépasser les attentes, estime Patrick Aebischer. Les prochaines étapes scientifiques sont planifiées, mais il faut laisser de la marge aux chercheurs, selon le président de l'EPFL.

Les principaux acteurs du Human Brain Project, sélectionné la veille par la Commission européenne, se sont retrouvés hier à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) pour répondre à la presse. Questionné sur les prochaines étapes financières et scientifiques du projet, Patrick Aebischer s'est montré optimiste.

"Assez confiant"

L'Union européenne a dit a...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois