Femme attaquée à la grenade par son mari à Buchs (AG)

Une femme a été blessée en pleine rue par son mari qui lui a lancé une grenade. Les faits se sont déroulés à Buchs, dans le canton d'Argovie. L'épouse a dû être opérée et son mari a tenté de fuir en Bosnie, pays d'origine du couple.
08 avr. 2014, 11:02
Le vol de douze grenade d'entraînement de type EUHG85 a été constaté mardi.

Un homme de 55 ans a attaqué à la grenade son épouse de 59 ans en pleine rue à Buchs (AG). La femme n'a été que légèrement blessée. Le drame conjugal est survenu la semaine dernière, mais n'a été révélé que mardi par la police argovienne. L'agresseur a été arrêté.

L'explosion a été entendue loin à la ronde. Pourtant, la police n'a reçu aucun appel de la population à son sujet. C'est la victime de l'attaque, d'origine bosnienne, qui l'a alertée environ une heure après les faits tout en les minimisant: elle n'a évoqué que des "problèmes" avec son époux, de même nationalité.

La patrouille venue à la rencontre de la victime n'a constaté sur elle qu'une légère blessure à un doigt, écrit la police argovienne. La femme a alors minimisé son agression, en la réduisant au jet d'un engin pyrotechnique.

Eclat dans le ventre

Elle s'est toutefois rendue le jour même à l'hôpital en raison de douleurs au ventre et a dû être opérée pour se faire extraire une bille en métal. Mise en alerte, la police s'est alors rendue sur les lieux de l'agression et y a découvert les restes d'une grenade.

Les analyses ont permis de conclure qu'il s'agissait d'une grenade à main de fabrication yougoslave. Son explosion a en outre brisé la vitre d'une fenêtre de maison à proximité.

Quant à l'agresseur, il se trouvait déjà en fuite au moment de la découverte de l'ampleur de son acte. Il était parti se réfugier dans son pays d'origine, mais a pu être arrêté à son retour à la douane de Chiasso (TI), dans la nuit de samedi à dimanche. Il devrait être placé en détention préventive.