Réservé aux abonnés

Eveline Widmer-Schlumpf vole au secours du fisc

Le Conseil fédéral juge la sphère privée suffisamment protégée. Il rejette l'initiative qui cherche à bétonner le secret bancaire pour les contribuables résidant en Suisse.
08 sept. 2015, 17:02
data_art_3341794.jpg

Pour le Conseil fédéral, c'est l'initiative de tous les dangers. Selon la cheffe du Département des finances, Eveline Widmer-Schlumpf, l'initiative "Oui à la protection de la sphère privée" mettrait en péril la perception des impôts et pourrait avoir des conséquences négatives en ce qui concerne la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Pour les partisans de l'initiative, c'est une interprétation absurde. "Nous voulons simplement maintenir le droit ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois