Réservé aux abonnés

Epilogue d'une escroquerie gigantesque

E .
11 oct. 2013, 00:01
data_art_1876452.jpg

x-administrateur du Fonds monétaire international condamné

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a rendu hier son verdict dans une gigantesque affaire d'escroquerie liée à la privatisation d'une société minière tchèque. Ex-administrateur du Fonds monétaire international (FMI), Jacques de Groote se voit condamné pour escroquerie à une peine pécuniaire.

Ses coaccusés, cinq hommes d'affaires tchèques, écopent de peines privatives de liberté oscillant entre 36 et 52 mois de prison et de peines pécuniaires avec sursis. Tous sont reconnus coupables de blanchiment aggravé et d'escroquerie ou de complicité...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois