Réservé aux abonnés

EPFL: Patrick Aebischer, un président qui ose

Près du départ, le président de l’Ecole polytechnique revient sur ses quasi 17 ans passés à sa tête.

07 nov. 2016, 00:04

Patrick Aebischer va quitter la présidence de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) à la fin de l’année. A deux mois de son départ, il revient sur les presque 17 ans passés à la tête de la haute école et donne un conseil tiré de son expérience américaine: «Il faut oser». «C’est la première et la plus importante réforme que j’ai faite en arrivant ici. On a donné aux jeunes chercheurs le droit de faire des choses risquées», explique Patrick Aebischer, bientôt 62 ans. Techniquement, cela s’appelle le «tenure track», soit la possibilité donnée à un jeune chercheur de prouver ce qu’il v...