Environnement: la consommation de sacs plastiques en chute libre en Suisse

Moins 86% depuis 2016. Il reste encore des efforts à faire, mais la consommation de sacs plastiques non réutilisables est en très net recul en Suisse. Elle est passée en un peu plus de 2 ans de 418 millions à 56,5 millions d'unité.
05 juin 2019, 09:22
Des sacs plastiques jetables: une image de moins en moins présentes dans les commerces suisses (archives).

Les sacs plastique à usage unique sont toujours moins demandés. Leur consommation a chuté de plus de 86% en deux ans, ont annoncé mercredi la Swiss Retail Federation et la CI commerce de détail suisse.

Alors que près de 418 millions de sacs étaient vendus aux caisses des détaillants en 2016, ce chiffre est tombé à 66 millions en 2017 et à 56,5 millions l'an dernier. "L'objectif de réduction initial a donc déjà été largement dépassé", se félicitent les deux associations dans un communiqué commun.

Convention signée par les commerces

En octobre 2016, la Swiss Retail Federation et la CI commerce de détail suisse ont signé la "convention de branche visant à diminuer la consommation de sacs en plastique jetables". A ce jour, plus de 30 entreprises du commerce de détail alimentaire y ont adhéré.

 

 

La branche avait signé cette convention pour éviter l'interdiction pure et simple réclamée par la motion "Halte à la pollution des sacs plastiques" et proposer en échange une voie "pragmatique et conviviale", plutôt que de recourir à l'interdiction.

L'objectif de réduction initial a donc déjà été largement dépassé.
Swiss Retail Federation et CI commerce de détail suisse

L'accord précise qu'aucun sac plastique jetable gratuit n'est plus remis aux caisses des magasins depuis le début 2018. Les clients doivent désormais les payer cinq centimes pièce.

"Les chiffres encourageants" publiés mercredi "montrent que la décision de la Confédération d'éviter les interventions disproportionnées était la bonne et que les initiatives volontaires de la branche peuvent se révéler plus efficaces", soulignent les deux associations. La distribution de sacs plastique à usage unique doit diminuer encore de quelque 70 à 80 pour cent d'ici 2025.