Réservé aux abonnés

En Croatie, "les choses sont en train de devenir hors contrôle"

Alors que la frontière serbo-hongroise a été fermée, des milliers de personnes ont choisi de passer par la Croatie. Les autorités s'attendent à l'afflux de 20 000 réfugiés.
22 sept. 2015, 21:20
data_art_3403484.jpg

Nouvelle route vers de l'Europe de l'Ouest à travers les Balkans, les réfugiés se pressent désormais par milliers en Croatie, après avoir été bloqués à la frontière hongroise.

Dans la matinée d'hier, la petite gare de Tovarnik, ville croate proche de la frontière serbe, était envahie par les réfugiés cherchant à monter dans des trains pour rejoindre Zagreb et poursuivre leur voyage. "Il y a entre 4000 et 5000 personnes ici. Les trains arrivent, mais ils ne peuvent pas prendre tous ces gens" , a assuré un porte-parole du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) Jan Kapic.

L'armée se tient prête

Fa...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois