Egalité salariale: réduction des inégalités salariales aux CFF

Selon un communiqué du Syndicat du personnel des transports (SEV), l’écart salarial entre hommes et femmes a été réduit chez les CFF.
16 juin 2021, 17:57
Les analyses de l’égalité salariale sont requises par la loi sur l’égalité pour les entreprises d’au moins 100 salariés.

Egalité salariale: réduction des inégalités salariales aux CFF

L’écart salarial entre hommes et femmes s’est réduit aux CFF. Il était de 0,4% en 2020 contre 1,7% un an plus tôt, a annoncé mercredi le Syndicat du personnel des transports (SEV) dans un communiqué.

Cet écart a été calculé par le Centre de compétences de la diversité et de l’inclusion de l’Université de Saint-Gall, qui a décerné aux CFF le label «We pay fair» («Nous payons équitablement»). La différence de salaire est inférieure à la limite de tolérance de 5% fixée par la Confédération.

 

 

Cette amélioration est réjouissante et est due au fait que les CFF se sont à nouveau penchés sur les différences et ont notamment vérifié la classification lors de l’entrée en fonction
Barbara Spalinger, vice-présidente du SEV

«Cette amélioration est réjouissante et est due au fait que les CFF se sont à nouveau penchés sur les différences et ont notamment vérifié la classification lors de l’entrée en fonction», a déclaré Barbara Spalinger, vice-présidente du SEV, citée dans le communiqué.

En 2020, une différence salariale inexpliquée entre les sexes de 1,1% a été identifiée chez CFF Cargo, et de 1,5% chez BLS. Les deux ont donc également reçu le label. Les analyses de l’égalité salariale sont requises par la loi sur l’égalité pour les entreprises d’au moins 100 salariés.