Education: seuls 2 élèves suisses sur 3 possèdent les compétences de base en maths

62% des élèves suisses ont acquis les compétences de base en mathématiques, selon la dernière étude de la CDIP sur l'harmonisation des programmes. Pour cette branche, les résultats varient fortement entre les différents cantons. Mais ils sont plus réjouissant pour les langues.

24 mai 2019, 10:09
Les résultats de l'étude de la Conférence des directeurs cantonaux de l'instruction publique révèlent de grandes disparités entre les cantons pour les mathématiques. (Illustration)

Les élèves scolarisés en Suisse présentent des résultats très satisfaisants en langues. En revanche, seuls deux tiers possèdent les compétences fondamentales en mathématiques, selon une étude de la Conférence des directeurs cantonaux de l'instruction publique.

L'étude de la CDIP, publiée vendredi, vise à faire le point sur l'harmonisation des programmes définis en 2011 à l'échelle nationale. Les résultats sont globalement satisfaisants, mais affichent de fortes disparités entre cantons pour les mathématiques.

Dans cette branche, 62% des élèves en Suisse atteignent les compétences fondamentales en maths. Mais cette proportion va de 43% pour Bâle-Ville à 83% pour la partie francophone du canton de Fribourg. Tous les cantons romands se situent soit dans la moyenne suisse (GE, NE), soit au-dessus (FR, VS, VD, JU).

En revanche, les pourcentages d'élèves sont significativement inférieurs dans les cantons de Berne (partie germanophone), de Bâle-Campagne, de Bâle-Ville, de Lucerne et de Soleure.

Peu de disparités pour les langues

En revanche, dans les langues, les compétences atteintes sont nettement plus élevées. En Suisse, 88,1% des élèves atteignent les compétences fondamentales en lecture à la fin du degré primaire. Les disparités entre cantons sont rares. Seuls Glaris et Bâle-Ville sont sous la moyenne suisse. En orthographe, les pourcentages varient, selon la région linguistique, entre 80 et 89%.

En langue étrangère, les objectifs sont également réjouissants. Dans la première langue étrangère (allemand, français ou anglais), près de 90% des élèves en fin de primaire atteignent le niveau exigé pour l'oral. Pour la compréhension écrite, les pourcentages se situent à 65% (français), 72% (allemand) et 86% (anglais). Le Tessin est champion toute catégorie, 97,5% des élèves atteignant les objectifs à l'oral en français et 80,5% en compréhension écrite.