Réservé aux abonnés

Echec à la réforme des primes maladie

Deux textes, soutenus en Romandie, n’aboutiront pas.
02 févr. 2019, 00:01
Eine junge Frau bei der Berechnung ihrer Krankenversicherungskosten, aufgenommen am 7. Februar, 2007, in Luzern, Schweiz. (KEYSTONE/Martin Ruetschi)

A young female policyholder calculates her health insurance costs in Lucerne, Switzerland, on February 7, 2007. (KEYSTONE/Martin Ruetschi) SCHWEIZ KRANKENKASSE PRAEMIEN

Les deux initiatives, lancées en octobre 2017, pour une réforme en profondeur du système d’assurance maladie n’aboutiront pas, a annoncé, hier, le comité d’initiative. A deux mois du délai, elles n’ont récolté que la moitié des 100 000 signatures nécessaires.

La première: «Assurance maladie. Pour une liberté d’organisation des cantons», a été lancée au lendemain de l’annonce des primes 2017. Son but est de donner aux cantons la liberté de créer une institution cantonale chargée de compenser l’ensemble des coûts à charge de l’assurance obligatoire des soins.

La seconde: «Stop aux lobbie...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois