Réservé aux abonnés

Du crédit pour les galons

Les acquis militaires des cadres ne sont pas encore reconnus dans toutes les universités.

16 sept. 2018, 00:01
Etudiants en médecine lors d'un cours d'histologie donné par le professeur Marco Celio, à l'auditoire Joseph Deiss de l'Université de Pérolles 2.

Photo Lib/Alain Wicht Fribourg,le 28.11.2011


Lib. 23.01.2012, p.1
FN / 01.02.2014, S.3 Etudiants en médecine

Droit, informatique ou gestion: les formations auxquelles ont accès les officiers et sous-officiers supérieurs de l’armée à l’Ecole centrale (EC) de Lucerne doivent être reconnues davantage par les universités et les hautes écoles. Les cadres de l’armée devraient pouvoir faire valider les cours suivis à l’EC lorsqu’ils rejoignent la filière universitaire civile. Un nombre important de points ECTS (European Credits Transfer System en anglais ou Système européen de transfert et d’accumulation de crédits en français) sont perdus par les futurs officiers à cause de leurs longs séjours sous les dra...